Comment DEVENIR COURTIER EN PRÊT IMMOBILIER

Le secteur de l’immobilier a le vent en poupe et en conséquence le marché du courtage en prêt immobilier est en plein boom. Les particuliers sont souvent perdu devant l’offre des diverses banques et organismes de financement qui ont chacun de nombreuses particularités. Le courtier en prêt immobilier est maintenant un acteur sollicité et indispensable dans le paysage du crédit immobilier pour les emprunteurs particuliers ou professionnels. C’est un intermédiaire qui permet à ses clients de bénéficier de multiples conseils et astuces pour obtenir les financements les plus adaptés, les meilleurs taux et une sélection de propositions offertes par les banques de détail ou les organismes de crédits spécialisés.

Attention, devenir courtier en prêt immobilier ne s’improvise pas. C’est un métier réglementé soumis à une formation minimum ou à la possession de certains diplômes permettant d’exercer la profession.  Le courtier en prêt immobilier doit détenir une habilitation pour pouvoir travailler et conseiller ses clients.

 

Comment devenir courtier en crédit ?

C’est un métier passionnant qui nécessite de maîtriser certains paramètres juridiques et de la technique bancaire.

 

Maîtriser le côté commercial est un avantage non négligeable et avec un peu d’expérience et de technique vous devriez rapidement vous différencier de vos collègues, intermédiaires en opération de banque, c'est-à-dire courtiers en crédits.

 

Vous serez aussi très vite plus compétitif que les conseillers des banques, qui ne font la promotion que d’une seule solution, celle proposée par leur établissement.

Votre avantage est de pouvoir adapter l’offre à la typologie de vos clients, à leurs attentes ou à leurs capacités en fonction des approches.

Vous pourrez trouver de multiples organismes qui vous proposeront des formations qualifiantes pour devenir courtier en prêt immobilier.

Il y a plusieurs types de formations habilitantes :

  • La formation habilitante IOBSP de niveau 1 (de 150 heures) ;

  • La formation habilitante IAS de niveau 3 (de 14 heures) ;

  • La formation Conformité réglementaire des IOBSP (de 7 heures).

 

Quelles sont les conditions d'accès pour devenir IOBSP (Intermédiaire en Opérations de Banque et en Services de Paiement)

D’abord, intéressons nous à savoir qu’est-ce que l’activité d'IOBSP ?

L’activité d’IOBSP est définie par l'article L. 519-1 du Code monétaire et financier en ces termes : 

 

"Activité qui consiste à présenter, proposer ou aider à la conclusion des opérations de banque ou services de paiement, ou à effectuer tout travail préparatoire à leur réalisation". Ainsi "est intermédiaire en opérations de banque et services de paiement (IOBSP) toute personne qui exerce, à titre habituel, contre une rémunération ou toute autre forme d'avantage économique, l'intermédiation en opérations de banque ou services de paiement, sans se porter ducroire".

 

Les conditions d'accès et d'exercice varient selon la catégorie d’IOBSP


Dans le cas des courtiers et mandataires non exclusifs, de leurs salariés et de leurs mandataires. (peuvent travailler avec plusieurs partenaires)

Les conditions sont :

  • Ne pas faire l'objet de condamnations pénales ou financières

 

  • Justifier d'une compétence professionnelle par :

    • Soit un diplôme de niveau II sanctionnant une formation relative aux questions de finances, de banque et d'assurance. Le diplôme doit être enregistré au Registre National des Certifications Professionnelles et relever de la nomenclature 313 (Finances, Banque, Assurances, Immobilier)

 

  • Soit d'une expérience professionnelle minimale dans des fonctions liées à la réalisation d'opérations de banque :

    •  2 ans en tant que cadre au cours des 3 dernières années précédant l'immatriculation à l'ORIAS (L’ORIAS est l’organisme qui régule cette activité, pour exercer, vous devez y être inscrit)

    •  4 ans en tant que non cadre au cours des 5 dernières années précédant l'immatriculation à l'ORIAS

 

  • Soit une formation professionnelle de 150 heures permettant d'acquérir des compétences en matière juridique, économique et financière, et dont le programme de formation est élaboré par les organisations représentatives de la profession et approuvé par arrêté du ministre chargé de l'Économie.

 

Pour les mandataires exclusifs, de leurs salariés et de leurs mandataires (ne travaillent qu’avec un seul partenaire)

  • Ne pas faire l'objet de condamnations pénales ou financières

 

  • Justifier d'une compétence professionnelle par :

    • Soit un diplôme de niveau III sanctionnant une formation relative aux questions de finances, de banque et d'assurance. Ce diplôme doit être enregistré au RNCP et relever de la nomenclature 313 (Finances, Banque, Assurances, Immobilier)

 

  • Soit d'une expérience professionnelle minimale dans des fonctions liées à la réalisation d'opérations de banque :

    • 1 an en tant que cadre au cours des 3 dernières années précédant l'immatriculation à l'ORIAS

    • 2 ans en tant que non cadre au cours des 5 dernières années précédant l'immatriculation à l'ORIAS

 

  • Soit une formation professionnelle de 80 heures permettant d'acquérir des compétences en matière juridique, économique et financière et dont le programme de formation est élaboré par les organisations représentatives de la profession et approuvé par arrêté du ministre chargé de l'Économie.

 

Dans le cas de mandataires exclusifs, de mandataires non exclusifs et de leurs mandataires exerçant leur activité en complément de leur activité principale (>200 k€ ou 20 opérations par an), les critères suivants s’appliquent :

  • Ne pas faire l'objet de condamnations pénales ou financières

 

  • Justifier d'une compétence professionnelle par :

    • Soit un diplôme de niveau III sanctionnant une formation relative aux questions de finances, de banque et d'assurance. Ce diplôme doit être enregistré au RNCP et relever de la nomenclature 313 (Finances, Banque, Assurances, Immobilier)

 

  • Soit une expérience professionnelle minimale dans des fonctions liées à la réalisation d'opérations de banque : 6 mois au cours des 2 dernières années précédant l'immatriculation à l'Orias ;

 

  • Soit une formation professionnelle d'une durée suffisante permettant d'acquérir des compétences en matière juridique, économique et financière et dont le programme de formation est élaboré par les organisations représentatives de la profession et approuvé par arrêté du ministre chargé de l'Économie.

 

 

Ces formations peuvent être prises en charge par le Compte personnel de formation (CPF) valable pour tous les salariés.

 

N’hésitez pas à en profiter, les organismes de formation peuvent vous renseigner sur les démarches à effectuer.

Devenir Courtier en financement

Nous recrutons

Des personnes motivées !

Vous travaillez déjà dans le domaine du courtage de crédits ou le domaine bancaire ?

ou

C'est un domaine qui vous attire ?

 

Si vous êtes intéressé(e) par le domaine du prêt immobilier ou de la renégociation de prêts immobiliers.

Si vous aimez plutôt le regroupement de crédits et le rachat de prêts immobilier ou consommation ou le prêt professionnel : Discutons-en  ! 

Conditions attractives selon le profil du candidat.