Assurance emprunteur : pourquoi en changer peut vous faire économiser ?



Avec l’ouverture à la concurrence et une plus grande liberté de changer d’assurance emprunteur, une nouvelle dynamique a émergé depuis 2018. Les assureurs et courtiers, dits délégations d’assurances, peuvent directement proposer aux emprunteurs un contrat en remplacement de cette couverture déjà souscrite. Cette recherche d’un assureur différent de celui de la banque est aussi autorisée avant même de souscrire l’assurance de la banque.


Les délégations d’assurance, aux marges généralement plus réduites par rapport aux banques, proposent même entre elles des tarifs compétitifs à garanties similaires. De quoi penser au changement et à comparer plusieurs devis sérieusement pour peut-être économiser sur votre prêt.

Si j'avais su, je n'aurais pas signer cette assurance de prêt

Changer d’assurance emprunteur et économiser sur son prêt immobilier

En changeant d’assurance de prêt, il est désormais possible de réaliser des économies, et même de belles économies. Des études menées ont pu mettre en avant un gain potentiel de plus de 10 000 € pour certains profils d’emprunteurs ou en moyenne de plus de 4 000 €.


Pour espérer réaliser des économies, il est donc nécessaire de se rapprocher de plusieurs assureurs et de comparer plusieurs offres d’assurance emprunteur. Ce temps de recherches et de comparatifs peut-être la clé d’un gain appréciable, et donc d’une encore plus belle décoration d’intérieur ou d’un tout autre extra à s’autoriser !


Des économies qui dépendent du profil de l’emprunteur


L’ensemble des emprunteurs ne peut prétendre réaliser un tel gain de plus de 10 000 € en se lançant dans une telle recherche de nouveau contrat.

Toutefois, il est fort probable que l’emprunteur en ressorte tout de même gagnant. Il faut retenir que les tarifs de l’assurance de prêt immobilier sont intrinsèquement liés à plusieurs critères :

  • le profil de l’emprunteur : âge, état de santé, situation familiale, profession ou pratique de loisirs à risques, fumeur ou non-fumeur, …

  • le montant du crédit immobilier et la durée du prêt contracté.

Exemple de profils les plus susceptibles d’économiser


Les profils jeunes, de moins de 30 ans et en bonne santé qui ont réalisé un emprunt autour de 150 000 € sur 25 ans et avec des mensualités supérieures à 700 € seraient les plus susceptibles d’accéder à des économies importantes.



Comment s’y prendre pour changer d’assurance emprunteur ?


Pour changer d’assurance emprunteur, il faut tout d’abord se munir du détail de sa couverture actuelle afin de bien comprendre ses garanties. En effet, la loi oblige les emprunteurs à sélectionner un contrat de remplacement qui comprend au moins les mêmes garanties que l’ancien contrat.


Ensuite, tout va dépendre depuis quand dure votre engagement. Les lois changent selon que l’emprunteur soit engagé depuis plus ou moins d’une année.


  • Si vous êtes engagé depuis moins d’un an à compter de la signature de votre prêt immobilier, c’est la loi Hamon qui s’applique. Elle vous autorise à changer votre assurance emprunteur à tout moment en respectant un préavis de 15 jours. La banque donnera ensuite son accord dans un délai de 10 jours et votre changement prendra effet, sans frais, à condition d’avoir bien respecté les conditions (garanties minimales, lettre recommandée, préavis).


  • Si vous êtes engagé depuis plus d’une année pour votre crédit immobilier, c’est l’amendement Bourquin de la loi Sapin 2 qui vous autorise au changement d’assurance emprunteur. Vous devez respecter un préavis de 2 mois avant la date d’échéance de votre contrat pour demander sa substitution. La banque dispose à nouveau de 10 jours pour confirmer un tel changement.


Et vous, combien pouvez-vous espérer économiser ? N'hésitez plus et lancez-vous dans une recherche d’offres de substitution !



Frédéric Charlier