Astuce de courtier : l'apport personnel pour un financement immobilier



Ce n’est pas toujours évident d’avoir un apport suffisant pour acheter un bien.

En effet, l’apport demandé est généralement constitué des frais annexes à l’achat d’un bien :

  • les frais d’acte ou frais de notaire

  • les frais de garantie (hypothèque ou société de garantie)

  • les frais de dossier de la banque

  • les frais de courtage


Si vous n’avez pas suffisamment d’apport pour l’ensemble de ces frais, votre financement sera difficile à obtenir et même actuellement quasi impossible si vous n’avez pas de garanties suffisantes à apporter aux banques (patrimoine foncier par exemple).





Dans un premier temps, vous devez préparer votre projet.


Soit vous constituez ce montant en économisant ou vous empruntez ce montant.

Vous pouvez souscrire un prêt personnel en amont de votre projet et bloquer le montant sur un compte épargne. Attention, le montant de la mensualité du prêt constitué sera pris en compte dans votre endettement.

La mensualité doit être la plus faible possible, donc un prêt sur une longue durée est souhaitable.


Si vous avez un ou plusieurs prêts, vous devez envisager un rachat de crédits, sachant que vous pourrez prévoir une trésorerie supplémentaire pour votre projet immobilier.

Réduire son endettement vous permettra d’obtenir soit un montant de prêt plus important ou un accord sur votre dossier plus facilement.


Ne le faites pas sans l’aide d’un professionnel, ni sans avoir clairement spécifié votre intention de devenir propriétaire dans un proche avenir. Une opération mal calibrée peut vous empêcher de pouvoir réaliser votre projet.


Le taux d’endettement est un autre critère d’acceptation qui, en plus de l’apport, régit l’accord sur un dossier de financement.





Les normes des banques ont été resserrées et le taux d’endettement maximal de 33% est actuellement fortement respecté.


Plus le taux du crédit et des assurances seront négociés, plus vous pourrez obtenir le montant suffisant pour votre investissement.



Dernière astuce, faites appel à un courtier professionnel du financement.


Il peut intervenir à chaque phase de votre dossier de financement en vous faisant bénéficier de conseils et de son expérience et des conditions négociées avec les organismes banquiers et les sociétés de crédit.


N’hésitez pas à nous contacter, c’est notre métier depuis 2006.


Voilà, quelques astuces à retenir pour obtenir plus facilement votre financement, n’hésitez pas à les appliquer.


Je me tiens à votre écoute. Cliquez -ICI



Frédéric Charlier

Tonpret.fr

Votre courtier de proximité. https://www.tonpret.fr/