Comment bien gérer ses dépenses et son budget.


Question : qu’est-ce qui fait 8,5 cm par 5,4 cm en plastique plus ou moins souple et qui fait BIP, BIP, BIP.


Tout le monde l’a reconnue, c’est la carte de crédit, un instrument si pratique et si dangereux et encore plus depuis l’avènement du paiement sans contact.


Le budget mensuel peut, en quelques secondes, être lourdement impacté par une utilisation inappropriée de ce petit morceau de plastique. Il ne faut pas tout imputer au paiement sans contact, il y a aussi le paiement sur internet qui a été vraiment facilité, l’accès à des facilités de paiement en 3, 4 ou 12 fois, et le fait tout simple de n’avoir à sortir sa carte bancaire pour régler des montants que vous mettez plusieurs semaines à gagner. Il n’est pas étonnant que de plus en plus de personnes aient du mal à gérer leurs dépenses.

Pour certains, gérer un budget mensuel relève d’un flou artistique développé mais heureusement pour d’autres c’est un monde où l’on joue avec les chiffres, les charges et les épargnes, les factures, les débits et les crédits, les dettes et les prêts, les profits, les coûts et les taux d’intérêts.

Avec un peu d’entrainement, vos pouvez même prendre du plaisir à gérer vos dépenses.

C’est le but de cet article : vous donner un peu plus d’informations sur savoir comment gérer ses dépenses.



La carte de crédit, ennemie ou amie ?




La carte de crédit a quand même beaucoup avantages. C’est bien pour cela qu’une grande majorité des personnes l’utilise.


Avec les 16 numéros de carte, la date de validité et le cryptogramme (ton petit code de sécurité à l’arrière de la carte), vous êtes prêt à vous ruiner, soldes obligent.

Prêt à acheter ce dont vous n’avez pas besoin sur internet !.


Avec votre carte de crédit, rien de plus simple, en quelques clics c’est fait.


C’est avec un certain sentiment de puissance que vous passez en caisse pour vous entendre dire en sans contact même pour acheter votre baguette de pain. C’est de plus en plus banal même si l’on a plus le sentiment de dépenser son argent.


Un autre avantage de la carte de crédit est de pouvoir payer partout dans le monde que l’on soit à Paris dans le 18éme ou dans une boutique de Dubaï. Mastercard sait parfaitement gérer vos dépenses quasiment partout sur la planète.


La carte de crédit est un outil indispensable dans notre monde industrialisé.

Mais cette technologie a aussi un revers, si elle sait vous prêter de l’argent aussi facilement qu’un petit BIP, en contrepartie, elle peut vite devenir votre pire ennemie.


Le principe de la carte de crédit repose sur le fait qu’elle vous prête en échange de votre devoir de rembourser ou simplement payer ce que vous achetez. Le seul problème c’est qu’il est si simple d’aller un peu trop loin.


Le bon sens est de ne jamais dépenser plus que ce que l’on a à dépenser. Si vous voulez rester en bon termes avec votre banque, il faut sans cesse garder cette maxime à l’esprit.


Les cartes de crédits avec réserves d’argent sont encore plus vicieuses, car elles autorisent des écarts encore plus conséquents.

Vous avez intérêt à rembourser rapidement les sommes empruntées sinon les intérêts risquent de pleuvoir si vous ne payez pas à temps.


Petit conseil, ne vous laissez pas séduire par les réserves d’argent et lisez bien les petites lignes consacrées à l’utilisation de celles-ci.

Des taux prohibitifs de 15%, 21% voire plus ne doivent être utilisés qu’avec parcimonie et sur une courte durée.



Gérer son budget, c’est garder une bonne relation avec son banquier.


Peu importe ce que vous visez dans le futur (devenir propriétaire, acheter un véhicule, avoir besoin d’un prêt pour payer une caution…) votre banquier sera un interlocuteur privilégié dans un futur proche ou éloigné.

Avec les moyens informatiques actuels, même si certaines banques s’en défendent, il est aisé de connaitre vos habitudes de consommation, votre style de vie, vos dépenses et entrées d’argent et très logiquement les incidents qui ont eu lieu.




Bien gérer son budget, son épargne et ses dépenses, c’est aussi s’assurer de ses projets futurs. Un banquier sera plus réceptif à votre demande si vos comptes sont créditeurs que si des incidents de paiement surviennent tous les cinq lignes de votre relevé de compte bancaire.


Il est aussi plus facile et moins stressant de vivre avec un compte positif que dormir profondément quand vous êtes criblé de dettes. Tout commence par votre façon de gérer votre compte bancaire et l’utilisation des crédits et de votre carte bancaire.


Deuxième règle : n’accumulez pas les crédits, les cartes de crédits, les réserves d’argent et autres cartes de fidélité (un paiement en 10 fois est un crédit !).


Gérez avec finesse votre relevé de compte en ayant conscience de vos dépenses fixes (loyer, assurances, factures…)


Pour conclure, c’est important de prendre du plaisir à gérer son budget car si c’est une contrainte pour vous, vous ne pourrez pas vous y tenir.


Vous souhaitez avoir plus de facilité chaque mois, vous avez deux solutions :

- Gérer mieux

ou

gagner plus,

à vous de choisir.



Besoin de conseils, besoin d'une étude (c'est ICI), d'une réponse à une question ?


Je me tiens à votre écoute. Cliquez -ICI


Frédéric Charlier

Tonpret.fr

Votre courtier de proximité. https://www.tonpret.fr/


Cet article vous a plu, Dites le moi en commentaire.


Vous souhaitez mettre toutes les chances de votre côté, je vous invite aussi à lire cet article :

- "Petits conseils (Financiers) pour préparer votre prochain achat immobilier".




5 vues