Comment faire de l'apport dans un projet immobilier.



Sans apport c'est un refus quasi systématique mais combien faire d'apport dans son projet immobilier?

Investir toutes ses économies dans votre projet immobilier ou tenter de faire financer un bien en totalité, avec tous les frais qui se greffent sur l'opération est toujours LA question que l'on doit se poser.


En fait, la vérité se situe entre ces deux extrémités.

Dans l'état actuel du marché du crédit, il est de plus en plus rare de pouvoir financer l'ensemble d'une acquisition sans faire un apport dans son projet immobilier.

Je n'ai pas dit impossible mais très rare et surtout réservé aux profils bancaires les plus attractifs (revenus confortables, patrimoine et épargne...).


Voici dans cette vidéo très courte quelques éclaircissements, pour l'adapter à votre situation, mieux vaut nous contacter.


Regardez cette vidéo :



Profitez d'une ETUDE OFFERTE et SANS ENGAGEMENT.


Une banque ne souhaite prendre aucun risque et lorsqu'elle finance les frais liés à l'acquisition elle en prend un. Ces frais se composent de :

  • des frais de mutation, plus souvent appelés frais de notaire

  • des frais d'agence immobilière s'ils sont à la charge des acquéreurs

  • des frais de garanties (hypothèque, société de cautionnement...) qui garantissent à la banque de pouvoir saisir et vendre le bien pour récupérer les fonds prêtés.

  • les frais de dossier de la banque

  • les frais de courtage s'il y a un intermédiaire.

Généralement et de plus en plus, les banques souhaitent que vous financiez ces frais avec de l'apport provenant de votre épargne. Epargne que vous aurez constitué en partie pour financer l'apport de ce projet immobilier.



Un autre point important est le "saut de charges".


Vous devez prouver à la banque qui va financer votre projet que vous êtes en capacité de rembourser les mensualités de votre crédit. Prenons par exemple le cas d'une personne qui souhaite emprunter. Sa charge actuelle de loyer est de 500€, après achat d'un bien immobilier, les mensualités de son prêt seront de 650€.

Il est bien de pouvoir montrer à la banque que vous réussissez à épargner au minimum 150€ par mois. Si vous épargnez plus, la banque estimera que vous pouvez rembourser mais qu'en plus vous pouvez toujours épargner.

C'est un critère important, tout comme le critère d'endettement final fixé à 33%.

L'ensemble de vos charges de crédits ne doit pas dépasser 33% de vos revenus (hors revenus sociaux...).


N'hésitez pas à préparer votre projet, je reste à votre écoute pour vous prodiguer quelques conseils.

Un financement bien préparer, c'est un projet bien engagé !

Et toujours, comme d'habitude :

"Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent."

« Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager »



Frédéric Charlier




Votre courtier de proximité. https://www.tonpret.fr/

Cet article vous a plu ?

OUI : --> Cliquez et laissez un commentaire ICI


NON : -- > Pourquoi ? Dites-moi le dans les commentaires ICI

Vous voulez en apprendre plus : CLIQUEZ-ICI