Comment faire de l'apport dans un projet immobilier.



Sans apport c'est un refus quasi systématique mais combien faire d'apport dans son projet immobilier?

Investir toutes ses économies dans votre projet immobilier ou tenter de faire financer un bien en totalité, avec tous les frais qui se greffent sur l'opération est toujours LA question que l'on doit se poser.


En fait, la vérité se situe entre ces deux extrémités.

Dans l'état actuel du marché du crédit, il est de plus en plus rare de pouvoir financer l'ensemble d'une acquisition sans faire un apport dans son projet immobilier.

Je n'ai pas dit impossible mais très rare et surtout réservé aux profils bancaires les plus attractifs (revenus confortables, patrimoine et épargne...).


Voici dans cette vidéo très courte quelques éclaircissements, pour l'adapter à votre situation, mieux vaut nous contacter.


Regardez cette vidéo :



Profitez d'une ETUDE OFFERTE et SANS ENGAGEMENT.


Une banque ne souhaite prendre aucun risque et lorsqu'elle finance les frais liés à l'acquisition elle en prend un. Ces frais se composent de :

  • des frais de mutation, plus souvent appelés frais de notaire

  • des frais d'agence immobilière s'ils sont à la charge des acquéreurs

  • des frais de garanties (hypothèque, société de cautionnement...) qui garantissent à la banque de pouvoir saisir et vendre le bien pour récupérer les fonds prêtés.