Parlons viager et parlons surtout du viager solidaire.

Mis à jour : juin 12



Pour resituer le concept du viager.


Ce sont des opérations de vente avec conditions qui s’appliquent sur des biens dont la vocation est la résidence principale.

Généralement, la vente se constitue de deux parties : la rente et le bouquet.



Le DUH, le droit d'usage et d'habitation est valable tant que la personne y habite (viager occupé une tête ou deux têtes) ou pas (viager libre) et durant toute sa vie. Selon le type de contrat de vente, le nouveau propriétaire peut devenir occupant du bien si le vendeur le quitte pour un autre logement ou un EHPAD par exemple.


Le concept du viager solidaire. Même principe que le viager traditionnel (bouquet + rente) mais c'est à but associatif dans le but de faire face au vieillissement et à la dépendance et c'est une initiative de la société coopérative d'intérêt collectif (SCIC).


Les biens acquis via cette SCIC n'ont pas vocation à être revendus.


L’autorité des marchés financiers (AMF), la banque BPI France et la Caisse des dépôts et de consignation sont très impliquées dans ce concept où l'équilibre doit être parfait pour éviter qu’il y ait ni gagnant, ni perdant dans les opérations. C'est un concept fort et très surveillé.


Cette SCIC achète des biens, qu’elle remet aux normes handicap tout en versant le bouquet et la rente pendant toute la vie de la personne ayant un droit d'usage et d'habitation.

La spécificité est que si la personne devait aller en EHPAD ou équivalent pour le reste de sa vie, les montants des loyers encaissés lui seront versés tant que cette personne vivra.


Investir dans le viager solidaire sous forme de SCPI


Un investissement sous forme de l’émission de SCPI (société civile de placement immobilier) est aussi possible à partir de 2 000 €.





Ce placement donne droit à 18 % de réduction dans l'année du versement des fonds + des intérêts nets de frais de gestion (environ 2,3%) pour les 6éme et 7éme années.

Ces SCPI donnent un sens au placement effectué, un sens financier bien-sûr mais aussi solidaire et social.


La réduction annuelle est plafonnée à 9 000 € (investissement de 50 000€ maximum) pour une personne seule ou 18 000€ pour un couple (ou 100 000€ d’investissement maximum).


En 8e année, la SCIC rembourse le montant du versement initial ainsi que les intérêts de la 6e année et les intérêts de la 7e année.


Exemple : 10 000 € versés en 2020 ouvrent à 1 800 € de réduction sur les impôts (remboursés soit en septembre 2020, soit en mars 2021 en fonction de la date effective du versement à cause du prélèvement à la source).

+ 2,3% environ pour les années 7 et 8.

= remboursement en 2028 de 10 000€ + les intérêts.


Vous obtenez 1 800€ de réduction d’impôts et des intérêts.


Je me tiens à votre écoute. Cliquez -ICI


Frédéric Charlier

Tonpret.fr

Votre courtier de proximité. https://www.tonpret.fr/