Préparer sa retraite quand on a des crédits en cours.

Mis à jour : juil. 20


Ou comment utiliser le rachat de crédits pour créer de l'épargne et appréhender le passage à la retraite.



Prenons comme exemple une personne seule de 55 ans qui gagne un revenu de 2 200€ mensuellement.

Elle commence à penser à sa retraite qui devrait atteindre le montant mirobolant de 1 100€ (c’est environ 50% voire moins que la moyenne de son salaire annuel).

Cette personne est propriétaire de deux appartements qui rapportent 1 265€ mensuellement de loyers. Ces revenus globaux sont ainsi de 3 465€ chaque mois.


Elle a contracté 5 prêts à la consommation et 2 réserves d’argent auprès de divers organismes de crédits.




Elle doit encore une somme de 55 696€ et verse mensuellement 1 227€.


Actuellement, elle conserve 2 238€ (3 465€ - 1 227€) de budget mais quand elle sera à la retraite il ne lui restera que 1 138€ environ (3465€ - 1 227€ - 1 100€).

Son taux d’endettement passera de 35% à quasiment 52%.

En sollicitant un rachat de crédits, nous avons donc :


o Le montant pour reprendre l’ensemble des crédits : 55 696€

  • Une trésorerie de confort (non affectée) : 5 000€

  • Les frais de dossier de la banque de rachat : 910€

  • Les frais de courtage et de suivi : 5 328€

Soit un montant total de financement de : 66 965€

Ce montant a été financé sans le moindre apport sur une durée de 14 ans avec un nouveau crédit à un taux de 4,1%.


Ceci donne des mensualités de 527€ hors assurances soit 621€ assurances comprises chaque mois.


Rappelons que le montant de ses crédits était auparavant de 1 227€ qu’elle parvenait parfaitement à rembourser chaque mois.


C’est une baisse de la charge mensuelle de 606€ soit environ 50% de pouvoir d’achat supplémentaire par mois.

Le principe est alors de prévoir la baisse de revenus lors du passage à la retraite.

Comment ?
En épargnant.

La trésorerie de 5 000€ n’a pas été dépensée en totalité, 1 000€ ont été placés sur un compte épargne et un montant de 600 € est épargné automatiquement chaque mois (soit 7 200€ par an).

Si cette personne part en retraite à 63 ans, c’est 8 ans x 12 mois x 600€ soit 57 600€, avant la baisse de rémunération dû au passage à la retraite (sans compter les intérêts du placement).



Plusieurs cas :

  • Lors de la retraite, on ne place plus l’argent épargné ce qui génère à nouveau un retour de 600€ dans le budget (reste 500€ à trouver pour ne pas perdre le train de vie) et on utilise alors l’épargne pour compenser la perte de salaire 57 600€ / 500€ = 115 mois soit 9 ans ½ avant de se soucier d’une perte de revenu (63 + 9 = 72 ans).


  • On investit dans un autre appartement locatif avec le montant épargné pour un nouveau revenu locatif chaque mois.


  • On rembourse par anticipation une partie du montant encore dû, la charge mensuelle de remboursement baisse.


  • On peut mixer ces solutions.


Comme vous le voyez, le passage à la retraite peut engendrer et engendre chaque jour des difficultés financières dans de nombreux couples.


Avec un peu d’anticipation et une bonne visibilité de son budget, on peut adoucir ce moment charnière de notre vie. N’hésitez pas à me solliciter pour une étude privée et personnalisée de votre situation.


Vous avez des questions ou souhaitez mettre en place ce type d'opération, je me tiens à votre disposition. Cliquez -ICI



Frédéric Charlier


Votre courtier de proximité. https://www.tonpret.fr/


Cet article vous à plus ?

OUI : --> Cliquez et laissez un commentaire ICI

NON : -- > Pourquoi ? Dites-moi le dans les commentaires ICI

Vous voulez en apprendre plus : CLIQUEZ-ICI


Vous allez aussi apprécier :

Comment financer quand on n'a plus de solutions?


Propriétaires, vous avez besoin de liquidités rapidement ? Il y a des solutions.


Financement en utilisant une garantie hypothécaire (un bien en garantie)