Retraité, comment faire l'acquisition d'un bien en France ou à l'étranger.

Mis à jour : août 17


Financer un bien à l'étranger lorsque qu'on est en retraite peut paraître ou être difficile, mais il y a des solutions.

C'est souvent une question qui revient à mes oreilles: Comment financer un nouveau bien ou acquérir un bien à l’étranger quand on est à la retraite.

La problématique des personnes est qu'elles sont en recherche d'une alternative au prêt relais ou prêt classique immobilier pour financer l'acquisition d'un bien. Les banques sont généralement réfractaires ou refusent de financer ce type d'opération compte tenu des critères d'âges, de santé ou de situation géographique du bien (à l'étranger par exemple).


Ces retraités ou pré-retraités souvent propriétaires ont tout de même une solution à leur portée.

Prenons l'exemple d'une personne qui souhaite vendre son bien dans de bonnes conditions tout en ne différant pas son projet.


Pourquoi ne pas utiliser le portage immobilier ?

Durée : 5 ans

Option n° 1 - En conservant un loyer à payer


Le Vendeur :


Valeur de son bien immobilier : 300 000€


Prix de vente à un investisseur : 210 000€


Montant perçu en trésorerie : 210 000€


Loyer à verser chaque mois : 1 121€


Prix de rachat maximum (s'il voulait racheter) : 244 629€


Pour l'investisseur :

Valeur du bien : 300 000€

Prix d’achat : 210 000€

Montant à verser à l’acte : 210 000€

Frais de notaire : 16 509€

Honoraires intermédiaire : 18 120€

Montant total à investir : 244 629€


Loyer perçu = 5,5% rendement : 1 121€

Total gain opération (loyers x durée opération) : 67 273€


Prix de revente à l'ancien propriétaire le cas échéant : 244 629€


Avantages pour le vendeur:

  • Trouve un financement qui lui a été refusé par les banques

  • Dispose d'un délai de 5 ans pour acheter ou vendre au prix du marché

  • Bénéficie de la valorisation du bien au fil des ans

  • Conserve la possibilité de sous-louer le bien pour financer le coût du portage

Avantages investisseur

  • Achat d'un bien avec une décote au prix de 210 000€ contre 300 000€ de valeur sur le marché immobilier

  • Il y a un locataire en place avec clause sécurisant le paiement des loyers dans l'acte notarié

  • La possibilité de booster le rendement jusqu'à 15 % en investissant avec un crédit immobilier pour financer l'opération

  • Revenu totalement défiscalisé grâce au statut de la LMNP et à sa fiscalité avantageuse

  • Permet de participer au financement de l'économie sociale et solidaire et au bonheur d'un retraité

Option 2 – Sans loyer à payer chaque mois



Vendeur :


Valeur du bien : 300 000€


Prix de vente perçu en 2 phases : 210 000€

  • 1 – Montant perçu comptant le jour de l’acte de vente : 150 000€

  • 2 – Montant perçu sous forme de mensualités équivalentes aux loyers : 60 000€

Loyer à verser : 978€ ramené à 0€

(Dans la pratique, le loyer d’un montant de 978€ dû par le locataire se compense par la mensualité de 978€ que doit lui verser l’acquéreur au titre du paiement du prix. Les deux parties n’ont donc aucune somme à débourser à ces titres pendant la période de portage.)


Prix de rachat maximum (le cas échéant) : 240 434€



Investisseur :


Valeur du bien : 300 000€

Prix d’achat versé en 2 parties : 210 000€

  • 1 – Montant à verser comptant le jour de l’acte : 150 000€

  • 2 – Montant à verser sous forme de mensualités équivalentes au loyer : 60 000€

Frais de notaire : 16 509€


Honoraires intermédiaire : 13 925€


Prix d’achat total y compris frais : 240 434€


Montant total à investir comptant 150 000€ + 16 509 + 13 925 = 180 434€


Loyer perçu = 6,5% = 978€ ramené à 0€

(Dans la pratique, le loyer d’un montant de 978€ dû par le locataire se compense par la mensualité de 978€ que doit lui verser l’acquéreur au titre du paiement du prix. Les deux parties n’ont donc aucune somme à débourser à ces titres pendant la période de portage.)


Total gain opération : 58 680€


Prix de revente à l'ancien propriétaire le cas échéant : 240 434€



Avantages vendeur

  • Trouve un financement qui lui a été refusé par les banques

  • Dégage du capital sans avoir à débourser une somme mensuelle.

  • Bénéficie de la valorisation du bien au fil des ans (et peut le revendre au prix du marché).

  • Conserve la possibilité de sous-louer le bien pour financer le coût du portage s'il le souhaite, le mettre à disposition de sa famille, de ses amis...

  • Dispose d’un délai de 5 ans pour racheter ou vendre au prix du marché.


Avantages investisseur

  • Achat avec décote au prix de 210 000€ contre 300 000€ de valeur sur le marché actuel et peut-être plus dans le futur

  • Le prix d’achat est à payer uniquement en partie 150 000€ contre 300 000€, le solde se réglant par compensation du loyer.

  • Paiement des loyers est garanti par la compensation du prix d’achat

  • Rendement élevé de 6,5% par an.

  • Revenus totalement défiscalisés grâce au statut LMNP et à sa fiscalité très avantageuse.

  • Permet de participer au financement de l’économie sociale et solidaire.


Dans le cas d'un bien acquis à l'étranger


Dans ce cas, le cédant peut sous-louer soit sa résidence principale ou le bien porté en location saisonnière ou à l'année. Les loyers perçus peuvent permettre de financer les frais de portage ou de se constituer un complément de revenu.

Durant la période de portage, l'ancien propriétaire peut décider de rompre le portage. Soit par le rachat aux conditions définies au départ du contrat ou par la vente de l'un ou l'autre de ses biens.


Vous avez un projet, ou envie d'en savoir plus sur ce type d'opération de portage immobilier ou au contraire vous souhaitez investir dans une opération similaire, n'hésitez pas à nous contacter. ICI



Frédéric Charlier




Votre courtier de proximité. https://www.tonpret.fr/

Cet article "Retraité, comment faire l'acquisition d'un bien en France ou à l'étranger." vous a plu ?

OUI : --> Cliquez et laissez un commentaire ICI


NON : -- > Pourquoi ? Dites-moi le dans les commentaires ICI

Vous voulez en apprendre plus : CLIQUEZ-ICI