Stratégie patrimoniale pour les propriétaires d'une résidence secondaire non louée.

Dernière mise à jour : févr. 26


Cas concret d'un portage immobilier pour optimiser le patrimoine des propriétaires d'une résidence secondaire non louée.


Ici, contrairement à une opération de portage "classique", le locataire n'est pas le propriétaire vendeur.

Cette situation permet de fixer un loyer selon les prix du marché locatif local, sur la base de la valeur réelle du bien et non pas sur le prix de vente du bien en portage.

Le rendement pour l'investisseur est donc plus élevé que lors d'une opération de portage classique.


Comment mettre en place un portage immobilier pour une stratégie patrimoniale optimale
Stratégie patrimoniale sur un logement secondaire non loué.

Le but étant de :

  • Supprimer des charges

  • Supprimer la gestion locative

  • Capitaliser le capital dégagé

  • La conservation du bien à terme ou de sa valeur

En mettant en place un portage immobilier, le vendeur fait fructifier la valeur de son patrimoine "dormant". Les sommes débloquées lors du portage permettent d'optimiser la fiscalité, d'annuler les charges et de placer le capital.


En cas de décès du propriétaire cédant, les héritiers récupèrent la faculté de rachat du bien.

Ils peuvent décider de racheter le bien grâce au capital placé sur un support assurance vie par exemple. Cette méthode permet notamment de bénéficier des avantages fiscaux en terme de succession.


L'opération est également réalisable sur un bien loué avec conservation des loyers par le vendeur.



Exemple d'un cas concret de portage immobilier sur un bien secondaire non loué.


Situation du propriétaire


Objectif pour le vendeur est de baisser ses charges et d'optimiser son patrimoine.


Valeur résidence principale : 900 000€


Valeur bien non loué (3 pièces – Paris 16 éme – 65 m²) : 700 000€


soit 1,6 millions de patrimoine = IFI (impôt sur la fortune immobilière)


Valeur locative : 2 700€/mois




Les Charges :


IFI (impôt sur la fortune immobilière) : 4 600€/an

Taxe foncière : 2 000€/an

Taxe d’habitation : 2 400€/an

Taxe logement vacant : 720€/an

Charge de copropriété : 3 000€/an


TOTAL CHARGES SUR 10 ANS : 127 200€



Portage sur le bien non loué (appartement 3 pièces 65 m²)