Quelques conseils pour préparer le financement de votre projet immobilier 

Comment préparer son dossier de financem

Préparer son projet immobilier :

 

L’APPORT PERSONNEL dans votre futur projet :

  • Un bon apport représente entre 10 et 20% du prix du bien acheté.

(Ex : pour l’achat d’une maison de 125 000 € prévoir un apport personnel d’environ  15 000€)

L’apport personnel peut provenir de :

  • Son épargne

  • Une donation ou un héritage (pas d’un prêt avec une nouvelle mensualité sur vos comptes bancaires)

  • Vente d’un bien

 

Le « SAUT DE CHARGE » :

Il faut comprendre la différence entre votre charge actuelle et la situation après l’acquisition.

  • Par exemple : votre loyer est actuellement de 700€, si la mensualité de votre futur prêt est d’environ 700€ : à  il n’y a pas de saut de charge.

  • Si la mensualité de votre futur prêt est de 1 000 €, il y a un saut de charge de 300 € (1 000 – 700= 300) et il faudra démontrer à la banque que ce montant est supportable.

Comment ? --> Durant la préparation de votre projet, placez la différence (soit ici 300€) sur un compte épargne chaque mois sans bien sûr y toucher.

 

Les PRÊTS EN COURS :

  • Si vous avez des prêts « consommation » en cours, ils peuvent être un obstacle à l’obtention de votre prêt immobilier. Votre taux d’endettement peut être trop élevé par rapport aux normes des banques qui refuseront le prêt.

Vous pouvez rembourser ces prêts pour que les mensualités n’apparaissent plus sur vos comptes ou les regrouper en faisant un regroupement de crédits (n’hésitez pas à nous en parler). Le regroupement de crédits peut aussi incorporer une somme supplémentaire qui pourra servir d’apport dans le nouveau projet.

 

Soyez irréprochable sur vos RELEVÉS DE COMPTE BANCAIRE :

  • Vos relevés de tous vos comptes sur les 3 derniers mois doivent être impeccables sans rejet de paiement, sans découvert (avoir un solde positif en début et en fin de mois), sans aucun incident, sans nouvelle mensualité de crédit.

 La CAPACITÉ D'ENDETTEMENT

C’est la différence entre vos charges (crédits, loyer résiduel, nouveau crédit) et vos revenus (salaire(s), et une partie des aides sociales le cas échéant mais pas la totalité).

  • Votre endettement ne doit pas dépasser 33% de vos revenus mensuels.

 

Pour rappel, un dossier finançable c’est un dossier clair qui donne confiance à nos partenaires bancaires.

Quand votre projet prend forme contactez-nous pour bénéficier des meilleurs conditions du marché. 
Nous nous tenons à votre écoute pour préparer votre dossier en vous coachant sur les bonnes pratiques du financement immobilier.